L’idée, le cheminement, puis la révélation : mais pourquoi attendre ?

IMG_0218
Moi à 14-15 ans. Et mes Vans adoréééées !

Depuis mes 15 ans et la lecture de 2 romans de Jack Kerouac (Sur la route et Big Sur) je me dis qu’un jour j’irai à Frisco, et peut-être même dans la cabane de Kerouac, là, dans cette forêt et tout près de cette rivière, vers Big Sur. Et faire un road-trip aux Etats-Unis, la clope au bec, les cheveux dans le vent. Depuis mes 15 ans et l’écoute de Janis Joplin, de certains groupes du San Francisco Sound  (Jefferson Airplane, The Grateful Dead) et plus généralement du rock psyché ou non des 60’s-70’s, je me dis (avec ma Mumu, ma BFF) : « putaaaaiiin, San Francisco quoiiiii ! Faut troooop qu’on y aille !!! » (cris d’ados hystériques portant des lunettes rondes et des fleurs dans les cheveux. Hippie represant).

Je profite d’ailleurs de ce billet pour lancer un :

181967001465893160.final

APPEL A TÉMOIN : si quelqu’un a par le plus grand des hasards mon exemplaire de Sur la route de Kérouac, je le veux bien !!! 

181967001465893160.final

Le temps passe, la fin des études sonne, le « monde du travail » qui débarque, ce rêve lancé comme ça s’efface peu à peu malgré moi. Il refait surface de temps en temps mais toujours en mode : tu me vois, tu me vois plus. « Ça serait quand même bien d’aller un jour à San Francisco, Los Angeles en passant par la côte (coucou Big Sur), faire un détour au Grand Canyon. Ouai. Plus tard ». Wow, super funky. Allez, je vais faire mes pov’courses, compter mes ridules, regarder France 3 en reprisant mes chaussettes et me pendre.

Et puis l’illumination fût (en août 2015, à la reprise du boulot, grosse inspiration donc) : à part une barrière psychologique venue de je ne sais où, je me suis rendue compte que techniquement absolument rien ne m’empêche de le faire maintenant ce voyage. Et ça me paraît super con au final de ne pas y avoir pensé avant. Du temps : check (vive les 5 semaines de congés payés). De l’argent : check (j’ai un boulot rémunéré. Je ne roule pas sur l’or mais un gros serrage de ceinture durant disons 1 an devrait pouvoir faire l’affaire). L’avis du conjoint : j’en ai pas donc check ! Et les enfants ? : j’en ai pas non pluuuus ! Et le chat : il sera très bien en pension chez papinou-mamili !

Voilà, décision prise, je vais y aller. Putain, San Francisco quoi ! SAN-FRAN-CIS-CO ! Je vais y alleeeeeer !!!! Roaaaad triiip babyyyy ! (Sans ma Mumu, mais ce n’est que partie remise).

La meilleure décision de l’année. De la décennie même. Et de loin. Enfin.

tumblr_mqci8yHaYj1sc2lddo1_250

La suite au prochain épisode. (La semaine prochaine normalement).

Cœurs sur vous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s